Les solutions de transport
11 mai 2018
La licence taxi, au cœur des tensions
24 mai 2018
Afficher tout

Une hybride est-elle financièrement intéressante ?

Réputées chères, les hybrides jouent de leur fiscalité avantageuse pour rivaliser avec les modèles traditionnels. Un atout qui risque de disparaître à mesure que diminue le bonus écologique.

Tous savoir sur les véhicules hybride

L’espoir de diminuer ses dépenses passe avant la volonté de réduire ses émissions polluantes, d’où l’intérêt spontané de l’automobiliste français pour les voitures hybrides qui, en combinant les avantages des moteurs thermiques et électriques, diminuent leur consommation de carburant. Hélas ! Deux moteurs valent plus cher qu’un seul. Aussi, est-il primordial de vérifier si les économies de carburant suffisent à compenser le surcoût à l’achat qu’induit une telle technologie. La clé ? Tout dépend du kilométrage annuel moyen et, surtout, de la répartition entre ville et autoroute.

Le point sur la fiscalité des hybrides

La fiscalité pèse beaucoup dans la balance économique des hybrides. Le principal point concerne le bonus écologique alloué à l’acheteur de ces véhicules neufs. Tous les modèles hybrides émettant moins de 110 g/km de CO2 valent droit à un crédit d’impôt de 750 euros. Une deuxième catégorie, aux émissions de CO2 inférieures à 61 g/km, reçoit un bonus de 1.000 euros.

Par ailleurs, la loi sur la transition énergétique accorde depuis le mois d’août 2015 un bonus supplémentaire de 2.500 euros à cette deuxième catégorie d’hybrides, dont les émissions de CO2 restent comprises entre 21 g/km et 60 g/km. Cette ristourne est délivrée à la condition d’envoyer à la casse un véhicule Diesel immatriculé avant le 1er janvier 2001 et possédé depuis plus d’un an. Enfin, les ménages non imposables peuvent disposer d’un bonus de 500 euros pour l’achat d’un hybride émettant moins de 110 g/km, toujours à condition d’envoyer un vieux Diesel à la casse.

Concernant les entreprises enfin, les hybrides peuvent paraître à première vue séduisantes du fait de la faiblesse de leurs émissions de CO2. Elle limite d’autant la TVS (Taxe sur les Véhicules de Société), payable chaque année. Hélas ! Nombre de modèles hybrides font appel à un moteur essence, carburant sur lequel la TVA n’est pas déductible, contrairement au gazole.

Le coût de l’hybride non-rechargeable face au diesel

Toyota a su peaufiner au fil des ans son système hybride, devenue remarquablement sobre : 6,0 l/100 km sur autoroute et jusqu’à 4,5 l/100 km en ville, en conditions réelles de circulation. La Golf Diesel se montre bien plus gourmande en ville mais plus frugale sur autoroute. Décalage classique qui rend l’achat d’une hybride non rechargeable recommandable surtout pour celui qui circule fréquemment en ville.

D’un strict point de vue comptable, seuls ceux qui parcourent les autoroutes à longueur d’année peuvent donc avoir une chance de rentabiliser le surcoût du Diesel. La sobriété et la douceur du système hybride japonais bénéficie de coûts d’entretien particulièrement réduits, du fait de l’absence de boîte de vitesse, de démarreur, d’alternateur et de disque d’embrayage. Sans oublier la longévité extraordinaire de ses plaquettes de frein dont la tâche est soulagée par le frein moteur électrique. Interrogés, les chauffeurs de taxi confirment la fiabilité et la longévité de la mécanique de la Prius et de l’Auris Hybride.

D’un point de vue économique, les Toyota Auris Hybride, Yaris Hybride et Prius sont compétitives par rapport à leurs concurrentes Diesel et essence (à puissance équivalente).

L’hybride séduit en haut-de-gamme

L’hybride rechargeable semble parfaitement adapté aux modèles luxueux. Les constructeurs spécialistes des grosses cylindrées y voient le moyen de faire baisser la moyenne des émissions de CO2 de leur gamme et s’efforcent d’inciter leur clientèle à les choisir. A puissance équivalente, un hybride sera plus souple à bas régimes mais moins à l’aise aux vitesses élevées, où le moteur électrique perd de son efficacité. Celui-ci offre un renfort à l’accélération.


Des questions ? Pour tous types de renseignements, n'hésitez pas à nous contacter en remplissant le formulaire ci-dessous ou par téléphone au 01 76 50 04 04


Formulaire de contact :

Votre nom (obligatoire)

Votre prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Un service vous intéresse en particulier ?
Formation en SécuritéFormation TaxiFormation Fibre OptiqueFormation VTCFormation SSIAPCapacité de transportFormation SSTFormation InformatiqueFormation ComptabilitéFormation AnglaisFormation TPMRStage de Récupération de Points

Compléments d'informations

Nos centres sont agréés.

NKA Conseils vous apporte non seulement une formation de qualité pour valider votre examen. Mais NKA Conseils vous accompagne également dans le conseil, la création et le développement commercial de votre société.

Pour accompagner et former le candidat tout au long de sa formation, NKA Conseils fait appel à des formateurs professionnels et expérimentés. Grâce à la qualité de l’enseignement, les chances de développer votre activité sont réelles.

+33 1 76 50 04 04


contact@monsieurcapa.fr

Comments are closed.