Assistant comptable
9 septembre 2021
Fibre optique : une main d’œuvre indispensable
23 septembre 2021
Afficher tout

Conduite accompagnée, conduite supervisée, quelles différences ?

Bien que les conduites accompagnées et supervisées aient beaucoup de points en communs, elles ont une différence de taille : le public ciblé. La conduite supervisée permet aux candidats qui ont échoué à l’examen pratique du permis de continuer à conduire à moindres frais avant de pouvoir se représenter à l’épreuve.

L’apprentissage anticipé

La conduite accompagnée, également appelée apprentissage anticipé de la conduite, est possible dès l’âge de 15 ans. Cela permet à un apprenti conducteur de prendre le volant, sous certaines conditions, avant même d’avoir obtenu le permis de conduire. Il faudra passer par une formation initiale en auto-école comprenant l’apprentissage du Code de la route et au moins 20 heures de conduite pratique avec un moniteur, le tout conclu par une évaluation favorable vous donnant droit à une Attestation de Fin de Formation Initiale (AFFI).

L’examen du Code passé avec succès, le jeune pourra alors circuler librement, sous réserve d’être accompagné par un automobiliste titulaire du permis B depuis au moins cinq ans et n’ayant subi aucune annulation ou invalidation durant cette période. Au préalable, tous deux devront effectuer une séance de conduite de 2 heures sur un véhicule de l’auto-école, durant laquelle le mentor recevra un guide dédié à son rôle. Attention à obtenir l’accord de la compagnie d’assurance avant de donner le volant à votre automobiliste.

Il faudra alors que le jeune apprenti roule avec son accompagnateur pendant un an et parcouru au moins 3.000 km en France pour avoir le droit de passer l’examen du permis de conduire. Cette mise en route permettra ensuite de profiter d’une période probatoire de permis réduite à deux ans.

La conduite supervisée

À l’inverse, la conduite supervisée s’adresse aux apprentis conducteurs déjà majeurs. Le plus souvent, il s’agit de jeunes recalés à l’épreuve pratique du permis qui souhaitent pouvoir progresser à moindres frais avant de le repasser. En vertu d’un décret du 18 mai 2020, l’accès à ce dispositif a d’ailleurs été simplifié. Désormais, « en cas d’échec à l’épreuve de conduite, tout élève dispose d’un droit d’accès à la conduite supervisée sans délai ni formalité ». Dans ce cadre, la législation n’impose aucune obligation de durée ou de kilométrage à parcourir. Vous vous inscrirez à l’examen quand vous vous estimerez prêt. Une fois le permis en poche, la période probatoire sera de trois ans.

 

 

 


Des questions ? Pour tous types de renseignements, n'hésitez pas à nous contacter en remplissant le formulaire ci-dessous ou par téléphone au 01 76 50 04 04


Formulaire de contact :

    Votre nom (obligatoire)

    Votre prénom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Votre numéro de téléphone (obligatoire)

    Un service vous intéresse en particulier ?
    Formation en SécuritéFormation TaxiFormation Fibre OptiqueFormation VTCFormation SSIAPCapacité de transportFormation SSTFormation InformatiqueFormation ComptabilitéFormation AnglaisFormation TPMRStage de Récupération de Points

    Compléments d'informations

    Nos centres sont agréés.

    NKA Conseils vous apporte non seulement une formation de qualité pour valider votre examen. Mais NKA Conseils vous accompagne également dans le conseil, la création et le développement commercial de votre société.

    Pour accompagner et former le candidat tout au long de sa formation, NKA Conseils fait appel à des formateurs professionnels et expérimentés. Grâce à la qualité de l’enseignement, les chances de développer votre activité sont réelles.

    +33 1 76 50 04 04


    contact@monsieurcapa.fr

    Comments are closed.